Prestations

Je réalise des traductions juridiques de tout type pour des juristes, des entreprises et des prestataires de services linguistiques. Je travaille depuis l’anglais et le français vers l’allemand.

Je me charge notamment de la traduction des types de documents suivants :

  • Contrats
    Contrats de travail, baux, contrats de vente, procurations, accords de confidentialité, déclarations de protection des données, conditions générales de vente, contrats de livraison, contrats d’études cliniques
  • Documents de procédure
    Mandats de répression, requêtes introductives d’instance, mémoires en défense, décisions de justice, jugements, expertises, actes de procédure
  • Documents relatifs au droit des sociétés
    Actes constitutifs, contrats de fondation, statuts, extraits du registre du commerce

Utilisation de technologies de pointe.

Votre temps est précieux. C’est pourquoi je travaille le plus efficacement possible et utilise des logiciels de traduction assistée par ordinateur. Il ne s’agit pas là de traduction automatique, mais d’un système de mémoire de traduction, qui permet au traducteur de garantir la cohérence terminologique du texte et d’exploiter les répétitions. Pour le client, de tels logiciels permettent de gagner en temps et en qualité.

Double contrôle.

Mes clients sont soucieux de la qualité. Tous mes textes font ainsi l’objet, à l’issue de la traduction, d’une relecture attentive et d’un contrôle terminologique. Sur demande, je propose également une révision par un deuxième traducteur professionnel. La vérification des textes s’effectue à l’aide d’outils spécialisés de contrôle de l’orthographe, de la syntaxe et des chiffres.

Formats.

Dans l’idéal, vous pouvez me fournir les textes à traduire dans un format accessible en écriture (Word, Excel, PowerPoint, etc.). Toutefois, si votre document n’est disponible que sur papier ou au format PDF, je vous propose une conversion du fichier PDF ou du document papier numérisé au format Word, grâce à un logiciel de reconnaissance des caractères (OCR). Une telle conversion nécessite généralement un travail supplémentaire sur le fichier, qui se révèle toutefois des plus utiles : c’est en effet le seul moyen d’utiliser les logiciels d’aide à la traduction, et donc de garantir une qualité optimale.